Les astuces pour réussir sa recherche UX

Table des matières

Le chercheur en UX (expérience utilisateur) est un pilier de l’entreprise. De l’entrevue d’avant-design au test d’utilisabilité post-design, la recherche aide à informer et à affiner l’expérience consommateur.

Dans un marché consacré aux personnes qui utilisent des produits, services et applications, la recherche est primordiale. Il faut poser des questions, prendre des notes et en apprendre au maximum de manière générale sur le public cible. Enfin, des séries de test sont effectuées tout au long du processus de design.

Mais quels outils utiliser pour réaliser une recherche UX performante ?

Tout d’abord, la méthodologie classique et efficace à appliquer est :

1. Phase 1 de la recherche UX : l’observation et la découverte 🔍

La première étape consiste à observer attentivement. Cela peut paraître simple mais c’est primordial. Il s’agit de collecter les informations pertinentes sur les habitudes de consommation des utilisateurs, leurs attentes, ainsi que leurs besoins. L’objectif étant de définir un persona bien précis.

2. Phase 2 de la recherche UX :
la compréhension 🤔

Après avoir choisi un public cible, il faudra réussir à le « comprendre » afin de poser les bonnes questions et de proposer des solutions cohérentes. On dit alors que le chercheur UX doit cerner le « modèle mental » de l’utilisateur.

3. Phase 3 de la recherche UX : l’analyse💡

Après avoir observé, compris et questionné il faudra impérativement analyser ! L’analyse est le processus par lequel le chercheur identifie des modèles dans la recherche, propose une justification ou des solutions possibles, et fait des recommandations.

 

La recherche UX passe par la segmentation 📥

client/user

L’analyse passe aussi par une maîtrise de la segmentation clients/user.

Cela revient à connaître et appréhender les différents utilisateurs de votre plateforme/logiciel/outil en étant capable de distinguer les divers types de profils existants.

                               

En effet, la clientèle peut être divisée en plusieurs types :

  • utilisateur payant : utilisateur engagé et avancé dans son utilisation de l’application. Il faut être à l’écoute pour ne pas perdre ces clients.

  • utilisateur gratuit : susceptible d’utiliser l’application comme une facilité, il présente un risque d’abandon. L’objectif est de le convertir en utilisateur payant.

  • utilisateur nouveau : cet utilisateur teste l’application et n’a pas encore trouvé de valeur motivante pour rester. Il faut chercher à le satisfaire et à valoriser les fonctionnalités qui pourraient lui être bénéfique.

De plus, il est possible d’évaluer et d’analyser le temps passé sur le site ou l’application. Celui-ci est un indicateur des facteurs d’engagement ce qui permet de trouver des solutions afin d’accroitre le temps d’utilisation.

D’autre part, la segmentation peut aussi vous permettre de mieux cerner et comprendre vos clients actifs. Par exemple, avec :

  • la segmentation socio-démorgaphique

Cela consiste à regrouper vos clients selon leurs caractéristiques sociales ou démographiques : sexe, âge, profession, composition de la famille…

Cela n’impact pas directement la satisfaction client mais vous pouvez établir des liens entre ces critères et leurs attentes.

  • la segmentation psychographique

Cela consiste à segmenter votre clientèle selon ses traits de personnalité, ses valeurs, ses intérêts et son style de vie. Pour ce faire, il est nécessaire d’envoyer en amont un questionnaire à vos clients.

Cette analyse vous permettra de savoir comment mieux valoriser votre site/produit/logiciel par rapport aux valeurs et convictions de vos clients.

  • la segmentation géographique

Il a été prouvé que la satisfaction client dépend fortement de la région géographique dans laquelle sont situés les clients interrogés.

Ainsi, les classements nationaux seront automatiquement défavorables à certaines régions, même si les services proposés y sont de bonne qualité. La segmentation par région permettra alors de relativiser et offrira une comparaison plus juste des notes de satisfaction.

  • la segmentation comportementale

Cela consiste à analyser le comportement de vos clients vis-à-vis des produits ou services que vous proposez.

Aujourd’hui, la segmentation comportementale est facilité par système de tracking permettant de suivre le client tout au long de son parcours.

Pour mener à bien votre recherche en UX, l’interview et l’échange avec le public cible en question sera indispensable.

 

Les interviews au service de la recherche UX 🎤 (dirigées, non dirigées ou ethnographiques)

Définition des objectifs

Afin d’optimiser vos interviews, il est important d’avoir définit vos objectifs en amont. Cela revient à savoir qui vous allez interroger, pourquoi, comment et dans quel but.

Pour énoncer clairement vos objectifs, choisissez :

  • Un verbe d’action qui corresponde à votre but (compter, répertorier, tester…)

  • Quoi ? (qu’est ce que l’on compte, répertorie, teste…)

  • Qui ? (votre cible/persona)

  • Pourquoi ? (quel but pour ce persona)

  • Tous les compléments d’information importants pour votre recherche

Une fois que tout cela est bien clair pour vous, il est alors possible de commencer votre/vos entretien(s).

L’entretien dirigé renvoi à une collecte d’information selon une démarche très structurée avec un questionnaire pré définit.

Lors d’un entretien non-dirigé, les questions ne sont au contraire pas fixées à l’avance. Il s’agit alors d’un échange plus libre sur des questions parfois spontanées.

L’entretien ethnographique est une sorte d’entretien différent. L’intervieweur observe alors l’interviewé dans son « habitat naturel » pendant sa journée, afin de mieux connaître et comprendre ses habitudes de vie. Cela permet de comparer ce que les gens font réellement avec ce qu’ils prétendent faire et d’en conclure ce que vous auriez à améliorer sur votre produit/site etc

Les entretiens en ligne sont de plus en plus fréquent, de ce fait, je vous conseille d’utiliser : Zoom, Google Meet, Microsoft Teams ou Verticalls (très bon logiciel qui permet de personnaliser vos visioconférences).

Méthode tri des cartes pour une recherche UX 🃏

Enfin, il existe la méthode du tri de cartes qui se fait généralement lors d’un entretien

(physique ou en ligne).

L’interviewé reçoit un ensemble de termes et est invité à les classer. Le but d’un tri de cartes est de mieux comprendre les hiérarchies qu’un utilisateur perçoit.

Lorsque vous procédez à un tri de cartes à distance, vous pouvez utiliser Optimal Workshop.

 

Test d’utilisabilité en recherche UX ⚙️ 

Le test d’utilisabilité est une méthode efficace pour évaluer un logiciel. Il s’agit d’observer directement l’utilisateur en train de se servir de l’application ou du logiciel afin d’identifier les problèmes existants.

Celui-ci peut être modéré, via le partage d’écran ou la vidéo. Dans ce cas il y a un faciliateur impartial jouant le rôle d’intermédiaire entre les parties prenantes et l’utilisateur. Le faciliateur formule des questions pour évaluer l’efficacité d’une création et tester les hypothèses tout en aidant l’utilisateur à se sentir à l’aise avec le processus. Dans ce cas vous pouvez passer par lookback.

Ou non modéré, à la convenance de l’utilisateur. Dans ce cas, les instructions sont transmises par vidéo ou audio enregistré et il n’y a pas d’intermédiaire. Usertesting peut convenir à ce type de test.

 

Brainstorming pour une recherche UX 🧠

Le brainstorming est une technique très prisée de résolution créative et collective de problème(s).

L’objectif est de confronter les idées des différents collaborateurs afin de faire émerger des solutions performantes et innovantes.

Vous pouvez alors utiliser conceptboard pour cette technique.

 

Retranscription d’une recherche UX 📝

Après avoir collecté de nombreuses informations, vous serez amené à devoir les écrire avant de les transmettre à votre équipe et/ou de les analyser. La prise de note peut être très longue et pollue parfois l’écoute de son interlocuteur (en étant concentré à noter une information vous en louper souvent une autre).

De ce fait, envisager d’avoir recours à une retranscription automatique pour ses entretiens/échanges peut permettre de gagner du temps.

                 

Avec Noota, vos échanges sont retranscrit en quelques minutes ! Vous pouvez tester gratuitement sur notre site.

N’hésitez pas à nous contacter, notre équipe sera ravie de pouvoir vous renseigner.

Rejoignez notre communauté de 10000 Nooters !

Soyez informé de toutes les nouveautés et nos bons plans

Plus d'article

Produits

Vos fichiers disponible dans 70 langues en quelques minutes

Détection des thématiques, mots clés et bien plus.

Tirez profit du contenu de vos vidéos

Parlez, Noota se charge d’écrire

Enregistrez et annotez vos échanges

Logo Noota